Proche du pape au XIIe siècle, le cardinal Theodewin fut sans conteste le plus haut dignitaire des enfants de Marmoutier.

Ses origines  ne sont pas connues avec précision,mais en 1117 on retrouve ce jeune profès au monastère de Marmoutier. L’évèque Théoger le remarqua lors de son passage à l’abbaye et le nomma abbé du couvent de Gorze, près de Metz, vers 1121. En 1134 le pape Innocent II l’appela à Rome pour le sacrer cardinal de Sainte-Ruffine et en faire son ambassadeur en Allemagne. C’est à ce titre qu’il couronna l’empereur Konrad III en 1138 à Aix-la-Chapelle. Il l’accompagna lors de la deuxième croisade en 1147, ainsi que Louis VII, roi de France, en tant que légat pontifical en Syrie.

Theodewin 002

Au cours de ses nombreux déplacements le cardinal retourna plusieurs fois dans la région, notamment à Marmoutier en 1137, pour consacrer le sanctuaire du monastère de bénédictines au Sindelsberg. L’évènement fut consigné sur la charte de fondation du couvent, dont une copie (ci-dessus) est exposée au musée de Marmoutier. Il revint à Marmoutier en 1141 pour bénir la chapelle Saint-Laurent puis l’église Saint-Colomban à Garrebourg et en 1143 il consacra celle de Schorbach. Le cardinal Theodewin est décédé à Rome vers 1151.